jeudi 19 février 2009

Petite variante...

Comme vous vous rappelez peut-etre ma petite recette de Croustillant de Saumon, laissez-moi vous présenter son petit frère:


Le croustillant de... THON!



Très proche, en apparence, mais un peu plus "exotique"..


Première étape:

La technique est la même que pour la recette au saumon, mais j'ai choisi, ici, de "parfumer" un morceau prélevé dans de la queue thon (albacore, qui blanchit à la cuisson et permet de ne pas utiliser du thon rouge qui se fait de plus en plus rare...) avec de la sauce Yakitori...

En effet, une fois votre thon assaisonné, vous le placez sur la feuille de brick assouplie au beurrre, et l'arrosez d'un filet de Yakitori juste avant de le rouler en toute vitesse...

->Roulage pas assez rapide = zut! ça coule de partout!!!


La manip' est plutôt simple, si ce n'est que votre sauce doit être très sirupeuse:

->Sauce trop liquide = zut! ça coule de partout!!!


Et attention! Point trop n'en faut!
Car, comme vous pouvez l'imaginer:

->Sauce trop abondante = zut! ça coule de partout!


Bin oui... Ce qui est drôle (enfin, pas si ça vous arrive parceque la sauce yakitori, ça colle...) c'est que le seul risque que vous avez avec cette recette c'est d'en mettre partout...


Ah! et j'oubliais presque! ne déchirez pas votre feuille de brick et fermez-la correctement:

->Feuille trouée ou mal fermée = Zut! Zut! Zut-et-ZUT!!! y-en a encore partout...


Reste plus qu'à mettre au frais 5 minutes (pour que le beurre qui imprègne la feuille fige et la colle bien).


Deuxième étape:

Le choix de l'accompagnement:
J'aime bien tous les légumes, surtout quand il y en a plein, de tous les oûts et toutes les couleurs!

Vous trouverez sur mon assiette des petits pois, des haricots verts, des tomates ceries à peine passées à la poêle avec une pincée de sucre, des bâtonnets de carottes, des pois mange-tout, des mini courgetes , des quartiers de petits navets glacés, un coeur de sucrine...

Cette dernière est juste poêlée, histoire de prendre une petite coloration sur le côté tranché, et c'est tout! elle est presque froide!!!

Les autres légumes, sont cuits vapeur ou à l'anglaise, comme vous voulez, mais juste juste pour garder la couleur, le croquant, le goût... puis ils sont sautés rapido avec une outte d'huile d'olive dans laquelle on aura déposé une gousse d'aïl éclatée...


Troisième étape:

La cuisson des croustillants se fera sur feu très doux afin de cuire le thon en profondeur sans brûler la feuille de brick et surtout la sauce yakitori qui peut s'en échaper... Parceque la sauce yakitori est avant tout un caramel, et un caramel qui brûle, c'est pas joli-joli... Pour votre poêle, pour votre plat, et pour votre maisonnée qui risque d'être bien enfumée si vous ne mettez pas la hôte aspirante vite-fait au maximum!


Mais bon, comme je vous connais, il n'y aura aucun problème à ce niveau-là!


Dernière étape:

Et bien le dressage suivi de la dégustation!!!

Tout comme le croustillant de saumon, déposez le fruit de votre labeur coupé en deux sur les légumes, mais rajoutez dessus une goutte de sauce yakitori et quelques graines de sésame...



Bon Appétit!!!

2 commentaires:

CoinCoin a dit…

Quel retour en beauté avec cette super recette !

Eliflo a dit…

Très jolie recette, mais qui demande pas mal de doigté.