mardi 19 août 2008

Comment se faire un petit plaisir en amoureux, ou un petit dessert aux fraises...


Une brise de fraîcheur souffle cet été, et c'est sûrement pas grâce à la météo!!!

Pour faire plaisir à ma tendre et douce un de ces soirs, je me suis attelé à la cuisine et je me suis essayé à créer quelque chose... de sucré!

Madame a beaucoup aimé, et c'est pour moi le principal...

Comme je l'ai moultes fois répété, le sucré n'est pas mon fort... Mais je dois avouer que le résultat est plutôt encourageant!


Imaginez (avec l'aide de la photo, bien sûr) ce que donne ma vision de la Perfection de Fraises...


Premier jet, du moins!!!

Un disque de meringue légère et croustillante surmonté d'un bavarois à la vanille garni de quelques fraises, d'une tuile au praliné et surprenant par son coeur gorgé de coulis de fraise...




Pour faire plaisir à deux Amoureux, suivons ce petit sentier...

Commençons par les meringues:
1 blanc d'oeuf monté en neige et serré avec 35g de sucre glace.
Vous garnirez 2 cercles de 8cm de diamètre sur une plaque recouverte de papier cuisson (ou d'un silpat si vous avez).

Vous les mettrez dans le four préchauffé à 80°C pendant 2 heures puis les laisserez dans le four éteint encore une bonne heure.

Ensuite, on fait le bavarois.

D'abords, une crème anglaise:
25cl de lait
1 gousse de vanille
2 jaunes d'oeufs
25g de sucre (au lieu de 35g... c'est mieux quand c'est pas trop sucré à cause de la suite...)

Mettez le lait à chauffer avec la gousse de vanille fendue et grattée pour faire infuser.
Pendant ce temps, fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à obtention d'un mélange mousseux et dense.
Faites couler une larme de lait chaud sur les jaunes et détendez-les, puis versez le reste de lait.
Passez au chinois dans une casserole bien propre et nette (ça veut dire une autre que celle du lait infusé, c'est comme pour la crème pâtissière...) et faites cuire à feu doux en vannant, jusqu'à épaississement (toujours comme la crème pâtissière).

Laissez-la tiédir, et pendant ce temps, mettez 2 feuilles de gélatine à ramollir dans de l'eau glacée. Vous l'incorporerez à la crème anglaise et laisserez commencer à prendre au frais.

Lorsque vous constatez que la crème gélifie, montez 10 cl de crème liquide en crème fouettée à peine serrée avec 10g de sucre glace (voilà pourquoi on a réduit sur la crème anglaise...) et incorporez délicatement à la crème collée, en essayant de ne pas faire retomber l'aspect mousseux.
Réservez au frais afin de faire prendre un peu.


Puis on s'occupe des fraises:

Coupez quelques fraises et faites-en un coulis (avec un peu de sucre et quelques gouttes de jus de citron, voire une larme d'eau, et au mixer tout en gardant un peu épais...)

Tranchez quelques fraises dans la hauteur.

Vous avez tout ce qu'il vous faut pour le Délice ou presque... Il vous faut le monter...

Décollez la meringue des cercles avec la lame d'un couteau fin, disposez les fraises face tranchée vers l'extérieur, et commencez par garnir les moules de bavarois.

Gardez un peu de place au centre (ou faites un trou avec une cuillère) et remplissez de coulis.
Couvrez de bavarois, lissez, et faites prendre au froid 2 heures au moins.

Pour les démouler, il vous faudra simplement passer une lame trempée dans de l'eau tiède tout autour du cercle et le soulever délicatement...


Enfin, les tuiles au praliné...

Très facile...

Prenez le second blanc que vous avez (Ben oui! 2 jaunes pour la crème anglaise, ça donne 2 blancs, moins 1 pour la meringue, il m'en reste 1 pour les tuiles... Trop fort, j'aurais dû faire maths appliqués!!!).
Pesez-le et ajoutez autant de farine, de miel, de sucre glace et de poudre de pralin.

Etalez cette pâte très souple sur un silpat (papier cuisson à défaut...) de façon à faire une couche de moins d'un millimètre d'épaisseur et selon la forme qui vous fera plaisir...

Passez-les 3 à 5 minutes au four à 200°C au dernier moment afin de les garder vraiment croustillantes, puis sortez-les, décollez-les et faites-les refroidir rapidement...

C'est comme une pâte à cigarette, mais au praliné...

Voilà!!!

Ca tient à quoi l'Amour?



Bon Dessert!!!

6 commentaires:

nadia a dit…

This looks beautiful, she is very lucky!

cocotte a dit…

Y a pas que moi qui suis une amoureuse chanceuse!

plume_d_argent a dit…

C'est magnifique! Elle en a de la chance ta douce d'avoir un homme qui lui réalise de telles beautés!

rachat de crédits a dit…

c'est sure qu'elle a vraiment de la chance!! elle doit être tentée en permanence avec ta cuisine! ce dessert est vraiment magnifique! un grand bravo et vivement une nouvelle recette!!

Lorna3030 a dit…

Belle recette. Quand on a pas de moule à charnière individuel, peut-on utiliser un seul grand moule? au quel cas il ne faudrait pas mettre de coulant si?

merci pour votre réponse.

Patrick V. a dit…

Bonjour!
Lorsque j'ai fait ce dessert, j'ai utilisé des cercles de 8cm de diamètre sur 5cm de haut afin de pouvoir jouer sur le coulis...
J'ai peur que plus grand serait difficile pour le service...
Je suppose que le montage meringue/fraises/bavarois peut se faire et que le coulis se serve à part.
Autrement, une astuce à laquelle je pense serait de faire prendre le coulis dans un bac à glaçons au congélateur et d'en disposer quelques cubes dans le montage.
En disposant une tranche de fraise au dessus de chaque cube comme pour décorer, cela permettrai de couper des parts sans trancher les poches de coulis et de le garder à l'intérieur.
Certain que la surprise serait au rendez-vous!